Tous les concerts sont gratuits, dans la limite des places disponibles aux Arènes de Montmartre.

le programme à télécharger, ici

SAMEDI 29 JUIN

PARC DE LA TURLURE –
BLEUSTEIN BLANCHET
17H00

YOURI BLOW
Youri Blow Etonnant et détonant mariage que celui du rock psychédélique, du Delta Blues et de la musique traditionnelle, nourri par de longs voyages initiatiques en Mongolie, en Turquie, en Inde, au Pérou... D'une créativité débordante, Youri Blow célèbre la profondeur des voix et des notes qui s'élèvent des quatre coins de la Terre pour féconder son propre jardin intérieur. Ses concerts accordent le son naturel de sa guitare et de sa dobro avec des chants diphoniques, des sons d'oiseaux, d'océan, d'orage, de pluie... Mélange d'énergie brute, de foi et de magie, sa musique s'adresse autant au cœur qu'à l'esprit, aux jeunes pousses qu'aux oreilles averties !
site officiel © Ray Lemmen
psyché-blues
INTERZONE
SERGE TEYSSOT-GAY &
KHALED AL JARAMANI
Interzone Ils se rencontrent en 2002 à Damas, l'un en parallèle de ses aventures au sein du groupe Noir Désir, l'autre sur le fil des musiques orientales. Serge Teyssot-Gay et Khaled Al Jamarani (qui conçut son premier oud dans les geôles de Bachar El Assad suite au mouvement de protestation étudiant contre l'invasion de l'Irak par les États-Unis) signent aujourd'hui leur troisième opus, Waiting for Spring, composé entre Syrie, Maroc, Mexique et France. Déjouant les pronostics d'un énième jumelage entre Orient et Occident, ils font tenir leurs émotions en équilibre sur leurs cordes les plus sensibles, oscillant entre la joie et la tristesse, l'espoir et la révolte, la sensualité et la rage. Un espace sonore qui ne figure sur aucun atlas musical, mais qui puise sa source au plus profond de nous-mêmes pour en faire jaillir un immense torrent de liberté et d'amour.
site officiel © photo Perle Joannes
fusion franco-syrienne

DIMANCHE 30 JUIN

JARDIN D'ALICE16H00

ELISE DABROWSKI
Elise Dabrowski L'archet en lieu et place du fouet, Elise Dabrowski dompte le minotaure qui sommeille en nous, faisant rugir ou ronronner sa contrebasse, projetant sa voix de diva mezzo-soprano sur des siècles d'opéra dont les partitions volent en autant d'éclats de rires, de rage et de tendresse. Du jazz elle garde la liberté, le goût de l'audace et de l'improvisation, du classique la virtuosité, le sens du rêve et de la narration. On l'invite aujourd'hui à se produire sur les scènes prestigieuses (Nuits Blanches à Saint Eustache, la Voix est Libre aux Bouffes du Nord, Sons d'Hiver, Présence à Radio France...), mais c'est dans le rendez-vous secret du Jardin d'Alice que le festival Rhizomes a décidé de vous la présenter, où les fleurs débordantes et les plantes rares forment un écrin des plus propices !
site officiel © photo DR
solo voix & contrebasse
ARNAUD METHIVIER
Arnaud Méthivier Musicien pour d’autres artistes (Francis Cabrel, Georges Moustaki, Kent, au P’tit Bonheur, Suzanne Véga, Boy George…), auteur et compositeur de chansons (pour Enzo Enzo, Kent, Marcel Kanche…), réalisateur radiophonique, compositeur de musiques pour le théâtre et la danse, comédien de théâtre et de cinéma, Arnaud Méthivier n'est pas franchement un chantre de la monoculture ! Dans son accordéon poly-gamme coule une sève rock, électro, afro, disco ou tzigane nourrie par un cocktail de mélodies ennivrantes et d'envolées harmoniques dont il a le secret. Adepte de la transe, ce druide de la "boîte à frissons" risque de transformer le très bucolique Jardin d'Alice en véritable pays des merveilles, où l'auditeur n'a plus qu'à se laisser guider par les espèces musicales les plus insoupçonnées, à la lisière du naturel et du surnaturel !
site officiel © José Kéravis
accordéon solo

SQUARE RACHMANINOV18H00

CHRISTINE SALEM
Christine Salem S'accompagnant d’un kayanm, Christine Salem promène sa voix grave et son chant en créole, malgache, comorien ou swahili au gré d’un maloya qui prend aux tripes, mélangeant musique de l’océan indien et rythmes africains, portant l’étendard d’une créolité qui s’enracine autant dans ses origines ethniques que sociales. Rebelle par nature, insoumise par culture, elle fait don de son corps tandis qu’à travers son esprit les ancêtres guident sa plume, mugissant leur révolte dans un culte saisissant aux esclaves marrons. Comment pourrait-il en être autrement pour elle qui est née un 20 décembre, jour anniversaire de l’abolition de l’esclavage à la Réunion ? Après Danyel Waro et Lindigo, Rhizomes n'en finit pas de glaner les fruits gorgés de soleil, d'amour et de témérité élevés par les grands maîtres du Maloya.
site officiel © photo DR
maloya - La Réunion

SAMEDI 6 JUILLET

JARDINS DE L'HÔPITAL BRETONNEAU15H00

IMPERIAL ORPHEON
Imperial Orpheon L’Impérial Orphéon, c’est la rencontre de quatre musiciens poly instrumentistes à l’énergie explosive, issus des collectifs les plus fertiles de Paris et de Lyon (Surnatural Orchestra, ARFI, Tous Dehors). Sur scène, le quartet revisite façon « orphéon » des chorus brésiliens, thèmes bulgares endiablés, standards de musette, tours de chants rossiniens. Une invitation à la danse insolite et joyeusement déjantée au son d’un accordéoniste-scatteur sévissant également en qualité de chanteur d'opéra, de deux saxophonistes endurcis et d'un batteur tout-terrain. Une ruche bourdonnante de créativité, où les "oeuvrières" butinent à tous vents pour composer un miel aux parfums irrésistibles et aux vertus hautement regénératives !
myspace © photo DR
folklore moderne

SQUARE CARPEAUX16H30

TOUKOULEUR ORCHESTRA
Toukouleur orchestra Le Toukouleur Orchestra est issu d’une rencontre hautement rhizomique entre musiciens de différentes cultures qui ont croisé le fer lors des Jams sessions du Toukouleur Café, sis dans le 20e arrdt de Paris, souvent dépeint comme l'éternel rival de notre inégalable 18e en matière d'invention et de convivialité ! Alliage de rythmes africains et de couleurs harmoniques occidentales, de tradition orale et de musique écrite, d’électrique de d’acoustique, l’univers sonore du Toukouleur Orchestra garde l’énergie initiale de ces identités plurielles pour la transposer dans un jardin partagé où le violon, le saxophone, la basse et la batterie irriguent la voix tellurique et la kora d'Ousmane Kouyaté pour faire éclore un groove libre et enraciné.
site officiel © photo DR
groove pluriel

SQUARE RENE BINET18H00

WANLOV & The Afro Gypsy Band
Wanlov Né d’une mère roumaine et d’un père ghanéen, Wanlov distille une musique renversante, rencontre improbable entre ses deux mondes d’origine, métissant comme une évidence le hip-life (son ghanéen mêlant highlife, rap et reggae dance-hall) aux mélodies gypsies, croisant les tambours africains avec les violons de transylvanie. En voyageur incarné, ce vagabond des temps modernes joue les intermédiaires bienveillants entre Afrique et Tziganie, ouvrant une nouvelle voie sonore avec l’audace et l’humour comme fils rouges et un hip hop incisif comme détonateur… Assurément, une des sensations musicales les plus tonitruantes de l'année, qui a bien mérité son Prix Mondomix du festival Babel Med Music 2013... À vos parcs, prêts, dansez !
facebook © photo DR
afro-tsigane - Ghana / Roumanie

DIMANCHE 7 JUILLET

ARENES DE MONTMARTRE 16H00 (nombre de places limité)

NY MALAGASY ORKESTRA
Ny Malagasy Orkestra Ils sont dix mais chacun porte une tradition musicale unique. La réunion des maîtres de Madagascar, tous issus de groupes culturels différents, s’inscrit dans le fihavanana, philosophie malgache qui veut tisser les liens de solidarité et apporter la paix, le respect et l’entraide entre tous les hommes de l’Île Rouge. Ny Malagasy Orkestra est le creuset vivant au sein duquel les traditions venues des hauts-plateaux ou des côtes de la Grande Île sont partagées, réécrites et réinventées, portant le message d’une rencontre artistique et humaine qui s’enrichit des héritages du passé pour faire route vers de nouveaux horizons. Les choeurs et les rythmes les plus entêtants s'y démultiplient dans une effusion musicale d'une puissance rare, dont l'unité passe par une infinité de diversités... pour le grand bonheur des citoyens de la diverse-Cité !
site officiel © Emmanuel Pagand
tradi-moderne - Madagascar
TITI ROBIN TRIO
Titi Robin trio Artiste emblématique de la "musique des mondes", Titi Robin navigue depuis plus de trente ans aux confluences des cultures tziganes, orientales et européennes. Forme musicale la plus libre que puisse présenter Titi Robin, le trio se nourrit principalement de l’improvisation. Les percussions du virtuose brésilien Zé Luis Nascimento et l’accordéon du subtil improvisateur Francis Varis croisent le fer sur la base du répertoire du guitariste, chacun étant à tour de rôle accompagnateur et soliste. Tour à tour intimiste ou développant une énergie impressionnante, se permettant toutes les audaces musicales, cet ensemble atypique prouve, une fois de plus au sein du festival Rhizomes, que les profondes racines font les plus belles ramures !
site officiel www.myspace.com/mehdichaib © Louis Vincent
musiques de traverses

SAMEDI 13 JUILLET

JARDINS D'EOLE16H00

LES GRANDES PERSONNES et LUTHERIE URBAINE
& les habitants de la Goutte d’or et de la Cité Michelet :
LES PIEDS DANS LE PLAT - Festin sonore
Les grandes personnes En 2013, Rhizomes a remis le couvert en organisant un nouvel atelier de création artistique avec les habitants de la Cité Michelet et de la Goutte d’Or. Des artistes de Lutherie Urbaine (fabrication d’instruments insolites) et du collectif Les Grandes Personnes (création de marionnettes géantes) ont proposé aux participants de devenir les maîtres de cérémonies d'un fabuleux festin sonore et musical... On dresse les tables, les convives arrivent et se placent autour des assiettes, marmites, casseroles et « tout le tralala ». Un homme pousse un charriot et – comme disent les enfants – on dirait qu’il sert à manger. Mais cet attirail de cuisine se met à sonner drôlement… La tablée s’emballe, les verres tintinnabulent, les casseroles résonnent, apparaissent des instruments étranges, des rythmes bouillonnants… Le tube digestif de l'été 2013 est en marche, les notes promettent d'être salées ! En partenariat avec le collectif DoubleCadence, Lutherie Urbaine, le collectif Les Grandes Personnes, les centres d’animation et de loisirs Curial, le centre musical Fleury Goutte d’Or – Barbara.
site officiel © photo Dafne Starace

JARDINS D'EOLE17H00

Z.E.P. - ZONE D'EXPRESSION POPULAIRE
ZEP Indépendante, libre et alternative la « Zone d’Expression Populaire » emmenée par Saïdou (du Ministère des Affaires Populaires), est une petite bombe artisanale et acoustique, bricolée dans l’urgence et l’impatience. Le projet : occuper l’espace, prendre la parole, crier, chanter, danser. ZEP dénonce avec verve et virulence la banalisation des discours racistes, le chantage à l’intégration, le néo-colonialisme, les conditions de vie des sans-papiers et des minorités. Exister en refusant l’invisibilisation, l’injonction à la politesse et le chantage à l’intégration. Sans ambiguïté, ZEP prône l’insolence et l’irrévérence et hurle à qui veut l’entendre et à qui ne le veut pas : « On n’est pas là pour plaire, séduire ou convaincre ». A bon entendeur... Salem !
site officiel © photo Robert Dray
chanson / hip hop

SQUARE ST BERNARD de 11h00 à 20H00 SAÏD BOUZIRI

LE PLACARD
open headphone performance proposé par le collectif MU
Le placard L’idée du « placard » naît en 1998 dans l’esprit et l’appartement d’Erik Minkkinen, membre activiste du collectif Büro, spécialiste des musiques "extrêmes" sur Paris. Il décide de monter un festival de 72 heures non stop en centre ville lors duquel, pour pallier aux problèmes de voisinage, la musique sera uniquement diffusée au casque. Toute la journée au square Saint-Bernard, vous êtes invités à prendre part à ce concept original qui commence à faire mouche aux quatre coins du monde, entouré par des musiciens qui, eux-mêmes munis de leurs écouteurs, interagissent en toute liberté avec les morceaux programmés.
facebook © photo DR
concerts sous casques

INSTITUT DES CULTURES D'ISLAM 19H00

LE BAL A BISTAN
Le bal à Bistan Le Bal à Bistan, c’est le grand bal créé, en marge de leurs compositions, par les musiciens de Bistanclaque (groupe phare de la Croix-Rousse) : un bouillonnement musical alter-mondialisé où l’on passe d’une tarentelle à une bourrée auvergnate, d’une chanson de Khaled à un standard latino. Initié ou non aux danses folks, chacun s’y retrouve, d’autant que les instrumentistes rappellent avec humour les pas des nombreuses danses collectives qui parsèment leur répertoire protéiforme et qui donnent lieu à des scènes de liesse et d’échanges mémorables. Sorte de « baloche » nouvelle génération, le Bal à Bistan suscite en quelques morceaux l’adhésion complète du public nourrie par le plaisir visible des musiciens à jouer ces musiques d'ici et d'ailleurs qui les emballent et font danser les foules ! site officiel © photo DR
bal folk déterritorialisé